COMME CHEZ SOI


Un hôtel est un lieu de passage, à ce titre froid et impersonnel, où l’anonymat est cultivé. A l’inverse, une maison de retraite est un endroit où l’on demeure et où il convient de se sentir chez soi.


La transparence

Une maison de retraite est un lieu de résidence qui se doit d’être ouvert à tous les niveaux de son fonctionnement. Toute la vie de la maison se trouve directement à la portée des résidants. ils sont incités à participer à son organisation et, sachant ce qui se passe, donnent leur avis et interviennent.

L’appropriation

Il ne peut y avoir de socialisation réussie si le préalable du respect de l’intimité n’est pas garanti. Il intervient à deux niveaux : la chambre individuelle et le découpage en unités de petite taille, qui allège la pression collective pesant sur les résidants.

Le coeur

Il s’agit de rompre avec l’exclusion sociale et de diffuser la vie au sein de l’institution. Si la personne âgée ne peut participer à la vie de la cité, il faut alors amener la cité au sein de l’institution de manière volontaire (scènes de théâtre, piano, salon de coiffure ou autre installation ouverts au voisinage, mise à disposition de salles, liens privilégiés entretenus avec le monde associatif, etc…).

NOUS LOCALISER