APPELEZ-NOUSNeuville01 34 35 62 62
APPELEZ-NOUSSemiramis01 34 18 65 65
APPELEZ-NOUSEpinomis03 44 20 89 89
APPELEZ-NOUSSaint Régis03 44 20 89 89
AdobeStock 176859349 - Incontinence : quelles sont les solutions qui s'offrent à vous ?

Incontinence : quelles sont les solutions qui s’offrent à vous ?

L’incontinence urinaire est une perte de contrôle de la vessie ou l’incapacité de contrôler la miction. C’est une maladie assez courante. Il peut aller d’un problème mineur à une maladie qui affecte grandement votre vie quotidienne. Dans tous les cas, il peut être amélioré avec un traitement approprié.

Quels sont les types d’incontinence urinaire ?

Il existe plusieurs types d’incontinences urinaires. Chaque type possède des symptômes et des causes différents.

Incontinence d’effort

Surviens lorsque le stress ou la pression sur la vessie vous fait perdre de l’urine. Cela peut se produire lorsque vous toussez, éternuez, riez, soulevez quelque chose de lourd ou effectuez de l’activité physique. Ses causes incluent la faiblesse des muscles du plancher pelvien et une vessie hors de sa position normale.

Incontinence d’urgence

Surviens lorsque vous avez un besoin urgent d’uriner et que de l’urine s’échappe avant de pouvoir vous rendre aux toilettes. Il est souvent lié à une vessie hyperactive. La fuite d’urgence semble plus fréquente chez les personnes âgées. Toutefois, il peut être un signe d’une infection urinaire.

Incontinence de débordement

Se produit lorsque la vessie ne se vide pas complètement. Ainsi, une certaine quantité d’urine reste dans la vessie. Cette forme de maladie semble plus fréquente chez les hommes. Certaines de ses causes incluent les tumeurs, les calculs rénaux, le diabète et certains médicaments.

Incontinence fonctionnelle

Surviens lorsqu’il y a un handicap physique ou mental, des difficultés à parler ou un autre problème qui vous empêchent d’aller aux toilettes à temps. Par exemple, une personne arthritique peut avoir de la difficulté à déboutonner son pantalon ou une personne atteinte de la maladie d’Alzheimer peut ne pas se rendre compte de son besoin de planifier ses visites aux toilettes.

Incontinence mixte

Signifie que vous êtes atteint de plusieurs incontinences à la fois. En général, il s’agit d’une combinaison d’incontinences d’effort et d’urgence.

Mouiller le lit

C’est la perte d’urine pendant le sommeil. C’est plus fréquent chez les enfants, mais cela peut aussi arriver aux adultes.

Chez ces derniers, les causes comprennent certains médicaments, la caféine et l’alcool. Il peut également être causé par certains problèmes de santé tels qu’un diabète insipide, une infection urinaire, des calculs rénaux, une hypertrophie de la prostate et une apnée du sommeil.

Comment l’incontinence urinaire est-elle diagnostiquée ?

Les entreprises médicales comme Euro Santé peuvent utiliser de nombreux outils pour faire un diagnostic :

Antécédents médicaux

Le médecin va vous demander de tenir un journal sur votre contrôle de la vessie pendant quelques semaines. Cet enregistrement comprend la quantité et le moment où vous buvez des liquides, le moment et la quantité d’urine. Il est aussi important de savoir si vous ou des membres de votre famille présentez des fuites urinaires.

Examen physique

Elle consiste à effectuer un examen rectal. De plus, les femmes peuvent également passer un examen pelvien.

Tests sanguins et urinaires

Ces tests permettent de déterminer si la fuite est d’origine pathologique

Tests de fonction vésicale

Ce test, quant à lui, permet de déterminer si la fuite est d’origine mécanique

Tests d’imagerie

Les Tests d’imagerie permettent de déterminer si la fuite est d’origine psychologique

Quels sont les traitements contre l’incontinence urinaire ?

Euro Santé vous propose aussi des traitements face à cette maladie. En effet, le traitement dépend du type et de la cause de votre incontinence urinaire. Vous aurez peut-être besoin d’une combinaison de traitements. Dans un premier temps, on peut vous proposer des traitements de soins personnels comme :

• Changements de mode de vie pour réduire les fuites urinaires

• Boire une quantité suffisante de liquide au bon moment

• Entamer des exercices sans pour autant stimuler la fuite

• Maintenir une bonne balance entre votre taille et votre poids

• Ils peuvent aussi vous demander de consommer moins de produits comme le tabac, l’alcool ou la caféine.

• Utilisation des alèses

• Utilisation des serviettes

Programmes de rééducation

L’utilisation des serviettes et des alèses peuvent engager d’énormes coûts sur la durée. Il se peut que certains programmes soient nécessaires pour se débarrasser de la maladie.

• Formation de la vessie : il s’agit d’uriner selon un horaire fixe. Le médecin prépare un calendrier basé sur les informations de votre journal de la vessie. Une fois que vous vous êtes adapté à cet horaire, attendez graduellement un peu plus longtemps entre vos allées aux toilettes. Cela peut aider à étirer votre vessie afin qu’elle puisse contenir plus d’urine.

• Exercices pour renforcer les muscles du plancher pelvien : les muscles du plancher pelvien forts retiennent mieux l’urine que les muscles faibles. Aussi appelés « exercices Kegel », ces exercices de renforcement impliquent la tension et la relaxation des muscles qui contrôlent le flux urinaire.