APPELEZ-NOUSNeuville01 34 35 62 62
APPELEZ-NOUSSemiramis01 34 18 65 65
APPELEZ-NOUSEpinomis03 44 20 89 89
APPELEZ-NOUSSaint Régis03 44 20 89 89
AdobeStock 213199096 - Réforme des retraites : que faut-il retenir ?

Réforme des retraites : que faut-il retenir ?

Réforme des retraites : les faits

Pour l’instant, rien n’est encore définitif pour la réforme des retraites. Après une première phase de tâtonnement qui a permis la rédaction d’un rapporten juillet dernier, le Premier ministre ouvrira à nouveau les concertations avec les partenaires sociaux les 5 et 6 septembre. Les choses vont donc probablement encore évoluer d’ici là. Lundi 26 août, le Président Macron a fait savoir qu’il préférait un calcul des droits à la retraite lié à la durée de cotisation plutôt qu’à l’âge de départ. Avec un tel accord, « si vous commencez plus tard, vous finissez plus tard, et quand vous commencez plus tôt vous partez plus tôt ».

Actuellement, la durée de cotisation est de 41,5 ans, soit 166 trimestres, pour bénéficier d’une retraite à taux plein. Si vous avez fait de longues études ou que votre carrière a été entrecoupée (chômage ou congé parental non indemnisés par exemple), il est possible de racheter des trimestres. En théorie, cette durée doit augmenter dans les années qui viennent pour les Français nés après 1973 : la réforme de Marisol Touraine augmente la durée de cotisation, la passant à 43 ans, c’est-à-dire 172 trimestres.

Quelles conséquences ?

Pour l’instant, les personnes avantagées seraient celles qui ont commencé à travailler tôt et qui pourraient donc partir plus tôt, pourvu qu’elles aient réalisé le nombre de trimestres requis. Ensuite, ce sont les personnes qui bénéficient de trimestres de bonification qui n’auraient plus besoin d’attendre 64 ans pour partir à la retraite. En effet, la future réforme des retraites prévoit également de créer des points de “solidarité” pour les périodes d’inactivité subies telles que la maternité, la maladie, l’invalidité et le chômage indemnisé. Du côté des libéraux par contre, la réforme des retraites poserait problème : les cotisations devraient doubler pour certaines professions comme les avocats, les architectes, les experts-comptables et les professionnels médicaux (infirmières, kinés, sage-femmes, etc.).

Du côté des EHPAD

La réforme de Macron n’a a priori pas d’impact sur les EHPAD. Elle intervient juste après la réforme du financement en maison de retraite et la ministre de la Santé, Agnès Buzyn, a précisé mercredi que des financements supplémentaires viendront anticiper la loi sur le grand âge et l’autonomie prévue en fin d’année.

Jardins Sémiramis - Réforme des retraites : que faut-il retenir ?

Découvrez notre maison de retraite médicalisée

Les Jardins Sémiramis se composent d'un pôle d'activités et de soins adaptés. Ils s'adressent aux personnes âgées dépendantes et proposent des moments de détente à travers des stimulations interactives comme la balnéothérapie ou la kinésithérapie.

Découvrir