APPELEZ-NOUSNeuville01 34 35 62 62
APPELEZ-NOUSSemiramis01 34 18 65 65
APPELEZ-NOUSEpinomis03 44 20 89 89
APPELEZ-NOUSSaint Régis03 44 20 89 89
AdobeStock 208391628 - Tout savoir sur la maladie d'alzheimer

Tout savoir sur la maladie d’alzheimer

Tout savoir sur la maladie d’Alzheimer

Qu’est-ce que l’Alzheimer? Quels sont ses symptômes ? Qui touche-t-elle ? Quels sont les facteurs à risque qui favorisent l’apparition de la maladie ? Quel est le rôle de l’alimentation ?

La maladie d’Alzheimer

La maladie d’Alzheimer est une maladie neurodégénérative qui provoque une perte progressive de la mémoire et plus généralement des fonctions cognitives. Caractérisée par une destruction graduelle des neurones, elle entraîne des troubles de la mémoire aussi bien à court terme qu’à long terme.
Les symptômes de l’Alzheimer apparaissent généralement vers les 65 ans, sauf dans les cas héréditaires où elles se déclarent plus tôt.
La maladie touche environ 4 % des personnes entre 65 à 80 ans et au-delà des 80 ans, ce chiffre augmente jusqu’à 15%

Les Signes et les symptômes

Les symptômes de la maladie d’Alzheimer sont très semblables à celles d’un TCL (trouble cognitif léger) , pathologie qu’on confond souvent avec l’Alzheimer.
– Perte de mémoire à court terme : difficultés à se rappeler des événements récents, oubli des noms de personnes nouvellement rencontrées.

– Trouble des fonctions exécutives : difficultés à faire les tâches quotidiennes telles que faire la cuisine, à se servir du téléphone, ou à prendre des médicaments.
– Troubles progressifs du langage : difficultés à trouver ses mots, et à s’exprimer de manière cohérente.
– Troubles spatio-temporels : perte de la notion du temps et de l’espace, difficultés à trouver ses repères,

Les causes et facteurs de risque de l’Alzheimer

Si les effets de la maladie d’Alzheimer sur le cerveau sont bien connus, ses causes précises restent à ce jour un mystère pour les scientifiques. Toutefois, à défaut de connaître pour le moment les causes exactes de la maladie, les scientifiques ont été capables d’identifier des facteurs à risque favorisant son apparition. Parmi ces facteurs, on a l’âge (les risques étant de 15% une fois les 80 ans atteint), le sexe (les femmes étant plus touchées que les hommes), mais aussi des facteurs génétiques et héréditaires avec des risques pouvant aller jusqu’à 50%.
À ces facteurs, s’ajoutent d’autres facteurs qui peuvent augmenter le risque d’être atteint par l’Alzheimer (l’hypertension artérielle, l’obésité, le diabète, etc.)

Le rôle de l’alimentation dans la prévention de l’Alzheimer

Elle joue un rôle important dans la prévention de l’Alzheimer. En effet comme on vient de le voir des maladies telles que le diabète ou l’obésité peuvent considérablement augmenter le risque d’Alzheimer. Ainsi, en adopte une alimentation adéquate, vous pouvez agir sur ses facteurs à risque et ainsi retarder l’apparition des symptômes de la maladie.
De nombreuses études tendent à montrer qu’un régime nutritionnel basée sur le régime méditerranéen (https://www.lanutrition.fr/les-news/le-regime-mediterraneen-bon-pour-la-memoire-et-alzheimer) et le DASH (approche diététique contre l’hypertension) (https://www.lanutrition.fr/bien-dans-sa-sante/les-maladies/maladies-cardiovasculaires/diminuez-votre-tension-naturellement) permettrait de ralentir l’apparition de la maladie.
Dans cette optique, les maisons de retraites aux alentours de la Résidence médicalisée Saint-Prix, mettent en place des régimes alimentaires spécialisés pour les pensionnaires atteints d’Alzheimer.

Les thérapies complémentaires dans le traitement de l’Alzheimer

Les traitements médicamenteux contre Alzheimer étant d’une efficace relative, de plus en plus d’établissements hospitaliers se tournent vers des thérapies alternatives. Bien que la validé scientifique de ces thérapies reste encore à prouver, des études récentes tendent à montrer qu’elles permettent de réduire les symptômes de l’Alzheimer et de ralentir son évolution chez la majorité des patients.
Aussi, de plus en plus de maisons de retraite aux alentours de la Résidence médicalisée Saint-Prix, mettent en place des thérapies complémentaires telles que la zoothérapie, l’aromathérapie, l’art-thérapie, etc. Ces différentes thérapies ont pour but de stimuler le patient et renforcer l’action des médicaments anti-Alzheimer.

Jardins Sémiramis - Tout savoir sur la maladie d'alzheimer

Découvrez notre maison de retraite médicalisée

Les Jardins Sémiramis se composent d'un pôle d'activités et de soins adaptés. Ils s'adressent aux personnes âgées dépendantes et proposent des moments de détente à travers des stimulations interactives comme la balnéothérapie ou la kinésithérapie.

Découvrir