APPELEZ-NOUSNeuville01 34 35 62 62
APPELEZ-NOUSSemiramis01 34 18 65 65
APPELEZ-NOUSEpinomis03 44 20 89 89
APPELEZ-NOUSSaint Régis03 44 20 89 89
retraite - Comment éviter l'épidémie de grippe en maison de retraite et en Ehpad ?

Comment éviter l’épidémie de grippe en maison de retraite et en Ehpad ?

Depuis ces derniers mois, nous entendons beaucoup parler de virus, mais principalement du coronavirus. Cependant, un autre virus saisonnier fait son apparition à l’approche de l’hiver : il s’agit de la grippe. Celle-ci peut être particulièrement virulente puisqu’elle touche chaque année entre 2 et 8 millions de Français avec un risque de mortalité touchant principalement les personnes fragiles.

Cette épidémie peut avoir des conséquences graves, c’est pourquoi il est nécessaire de se préparer comme c’est le cas à l’Ehpad Compiègne.

Qu’est-ce que la grippe saisonnière ?

Elle se définit comme une affection respiratoire très contagieuse qui provient du virus influenza. Elle peut engendrer des complications graves chez les patients à risque, comme des pneumonies ou encore une aggravation de maladies déjà présentes.

En générale, elle se caractérise par des symptômes brutaux comme une forte fièvre (aux alentours de 39°), une toux et des écoulements nasaux, des maux de tête ou de gorge, des douleurs musculaires ou articulaires, une fatigue intense. Ces symptômes disparaissent généralement d’eux même en quelques jours.

Quels sont les modes de transmission ?

Ce virus se transmet en grande partie par les voies aériennes (les gouttelettes de salive, les postillons, …). Cependant, il peut aussi se déposer sur les mains et donc sur les objets touchés par la personne infectée ou les vêtements portés par celle-ci.

Il est très contagieux, du jour précédant l’apparition des symptômes jusqu’à une semaine après.

Comment prévenir les contagions ?

Les résidents vivant en maison de retraite ou en Ehpad sont des personnes particulièrement vulnérables en raison de leur âge mais aussi éventuellement de leurs conditions médicales. Alors qu’ils vivent en collectivité, il est primordial de prévenir la contagion.

Effectivement, comme c’est le cas à l’Ehpad Compiègne, qui accueille des personnes autonomes, en perte d’autonomie ou dépendantes, un certain nombre de règles doivent être mises en place :

  • le respect des gestes barrières (lavage des mains et port du masque obligatoire en dehors de la chambre pour les patients infectés) ;
  • la mise en place de bonnes pratiques (se couvrir la bouche et le nez en cas de toux ou d’éternuement, se moucher avec des mouchoirs à usage unique qui seront jetés dans une poubelle fermée, …) ;
  • la vaccination des résidents, prise en charge en totalité par l’Assurance maladie pour les personnes âgées de plus de 65 ans. La vaccination du personnel, même si elle n’est pas obligatoire, est également primordiale ;
  • la préconisation et la mise en oeuvre de protocoles divers (hygiène, nettoyage et désinfection des chambres, …).

Comment gère-t-on une épidémie déclarée en Ehpad ?

Malgré toutes les précautions, lorsqu’une épidémie est déclarée en Ehpad, il faut faire face à cette crise et utiliser le plan de continuité élaboré afin d’assurer le fonctionnement de l’établissement. Il faut éventuellement réorganiser le travail en raison de l’absentéisme, isoler les résidents porteurs du virus, …

Pendant cette période, les familles sont sensibilisées au port de masque lors de leur visite et sont invitées à les restreindre au stricte minimum afin de limiter la propagation.